baguettes Yi King

Le Yi King (ou I Tjing) est un ancien livre chinois vieux de 3000 ans, plutôt secret, plein de symboles mystérieux, que vous pouvez consulter si vous vous posez des questions concernant votre vie. C’est un genre d’oracle qui vous donnera des conseils qui amélioreront votre compréhension de ce qui se passe dans votre vie. 

L'origine du Yi King

Les premiers auteurs du Yi King ont observé les cycles naturels de la vie, les plantes, les animaux, les étoiles, les relations humaines, les passions, les drames, les conflits, les guerres, les affaires, les gouvernements, la société, … Ils ont compris que la vie et le monde ne forment pas une entité statique, mais un flux continu de mutations/changements. Ces changements étaient le résultat de 2 forces élémentaires : le Yin et le Yang. Le Yin est la force féminine et passive, le Yang est la force masculine et active. L’interaction entre ces 2 forces est ce qu’on appelle le Tao. Le Tao ne connait ni début, ni fin : tout bouge et change éternellement.

Toutes ces observations ont formé un genre de fil-guide organique pour décrire la manière sur laquelle les choses changent : le Yi King était né. Pour cette raison, le Yi King est souvent appelé le livre des changements ou des transformations ou des mutations. Sa forme actuelle lui a été finalement donnée par le philosophe chinois Confucius (550 av. JC – 479 av. JC). Paul-Louis-Félix Philastre (1837-1902) l’a traduit pour la première fois en français en 1885. Et c’est grâce au psychologue Carl Gustav Jung que le Yi King a gagné en popularité européenne. Aujourd’hui le Yi King est consulté partout dans le monde, et intéresse de plus en plus de personnes désireuses d’obtenir des réponses à leurs questions existentielles.

Une consultation Yi King

La consultation du Yi King est très ritualisée, et demande une approche très respectueuse.  Quand vous auriez posé votre question, et obtenu une réponse, vous auriez déclenché des changements.

Poser la bonne question au Yi King

Formulez d’abord votre question. Asseyez-vous tranquillement, et réfléchissez à votre question. Plus votre question sera précise, plus la réponse du Yi King sera précise. Soyez simple et concret. Essayez d’être objectif, car d’éventuelles émotions influenceront la réponse du Yi King. Si votre question est chargée d’anxiété, la réponse vous incitera seulement à être prudent, sans plus de précision.

Version simplifiée du Yi King

Il existe une version simplifiée d'une consultation Yi King, où on jète 3 pièces de monnaie à 6 reprises afin de coder chaque ligne d'un symbole à 6 lignes qu'on appelle un hexagramme (le premier jet correspond à la ligne du bas, et ensuite on remonte afin de construire l’hexagramme de bas en haut).

Version traditionnelle du Yi King

Personnellement je préfère la version traditionnelle de la consultation du Yi King : une technique de comptage qui utilise 50 baguettes d'achillée mille-feuille (à défaut, vous pouvez utiliser de simples baguettes en bambou). Cette méthode demande un peu plus de concentration, un peu plus de temps, et laisse donc plus de place à l'inconscient et le Tao pour intervenir. 

Les hexagrammes du Yi King

Chaque hexagramme est composé de 2 trigrammes. En total, il y a 8 trigrammes : le tonnerre, le vent, l’eau, le lac, la montagne, le ciel, la terre et le feu. Il y a donc 64 hexagrammes. L’hexagramme  que vous avez obtenu est la réponse du Yi King à la question que vous lui aviez posée. Vous trouverez l’explication de cet hexagramme dans le livre du Yi King. Cette explication est très poétique et très visuelle – vous l’avez compris en lisant les noms des 8 trigrammes - et vous donnera non seulement des conseils que vous pourriez appliquer à votre vie, mais sera aussi une inspiration pour votre inconscient.

Quand consulter le Yi King ?

Le Yi King est souvent consulté en temps de crises, de drames ou de coups durs. Si nous arrivons à gérer ces situations, nous induisons du changement dans notre vie. Et le changement est une chose naturelle et nécessaire dans la vie.

La connaissance du Yi King

Approfondir sa connaissance du Yi King demande beaucoup de temps et une certaine discipline. Le Yi King contient 64 hexagrammes, et quand on débute, l’explication des hexagrammes peut être difficile à comprendre en entier, mais avec un bon livre, chaque réponse contient des conseils utiles. Puis, avec l’expérience, vous comprendriez de mieux en mieux les réponses du Yi King. 

L’ordre des hexagrammes est important : l’un suit l’autre, et l’hexagramme qui correspond avec votre réponse vous donne une idée du stade évolutive dans lequel vous vous trouvez en ce moment, et dans cette situation. 

La réponse du Yi King

Le Yi King décrit le cycle naturel de la vie telle qu’elle est, sans jugement. Il nous parle de notre destin, des coïncidences de la vie qui n’en sont pas vraiment, de ce qui va nous arriver dans la vie et de ce que nous pouvons faire avec les choses qui nous arriveront. Le Yi King nous parle des choses que nous ne connaissons pas. En utilisant le Yi King, vous deviendrez plus intuitives et sensibles aux signes que la vie vous envoie sur votre destin. Vous atteindrez un niveau de conscience supérieur. Il suffit d’observer, de regarder, et d’écouter avec l’esprit ouvert.

Vous pouvez également poser des questions au Yi King concernant d’autres personnes. Souvent les réponses seront plus précises, car les questions seront plus objectives et moins émotionnelles.

La découverte du Yi King a été assez étonnante pour moi. J’espère que ce le sera aussi pour vous.

Les 64 hexagrammes du Yi King

hexagrammes du Yi King

Noms et significations des 64 hexagrammes

1  Khien ⇒ activité  :  le créateur, élan créatif, énergie

2  Khouen ⇒ passivité : le réceptif, élan réceptif, espace

3  Tshouen ⇒ naissance des êtres : la difficulté initiale, germination

4  Mong ⇒ développement de l'intelligence : la folie juvénile, l'immaturité, jeune fou, le recouvert

5  Su ⇒ l'attente : l’attente

6  Song ⇒ le doute : le conflit, la dispute, plaider sa cause

7  Shi ⇒ le groupement de la foule : l’armée, les troupes

8  Pi ⇒ l'association : la solidarité, l’union, l'alliance, regrouper

9  Siao tshou ⇒ petit arrêt : la petite accumulation, l'apprivoisement par le petit, la retenue par le petit, petit apprivoise

10  Li ⇒ les règles rituelles : la marche, la façon de se conduire, démarche, cheminer

11  Thae ⇒ prospérité : la paix, plénitude

12  P'i ⇒ décadence : la stagnation, adversité, obstruction

13  Thong jen ⇒ identité des hommes : la communauté avec les hommes, l'accord des personnes, s'entendre avec tous

14  Tae Yeou ⇒ grand avoir : le grand réalisé, possession du grand

15  Khien ⇒ modestie : l’humilité, se tenir

16  Yu ⇒ satisfaction : l’enthousiasme, préparation

17  Souei ⇒ entraînement et action de suivre : la suite

18  Kou ⇒ les causes : le travail sur ce qui est corrompu, remédier au corrompu, le pourrissement

19  Lin ⇒ troubles et surveillances : l’approche

20  Kouan ⇒ l'objet de l'observation : la contemplation, la vue, regarder

21  She ho ⇒ couper court à l'erreur : mordre au travers, mordre & unir, ronger et croquer

22  Pi ⇒ orner et régulariser : la grâce, l'ornement, embellir, parer

23  Po ⇒ user peu à peu, déclin : l’éclatement, usure, le dépouillement

24  Fou ⇒ retour en sens opposé : le retour

25  Wou wang ⇒ absence d'irrégularité : l’innocence, l'inattendu, spontanément, sans incohérence

26  Tae tsou ⇒ grand arrêt : le pouvoir d’apprivoisement du grand, la retenue par le grand, grand apprivoise, le grand accumulé

27  Yi ⇒ la nourriture : les commissures des lèvres, la bouche, recevoir la nourriture, nourrir, mâcher

28  Tae kuo ⇒ ce qui est grand traverse : la prépondérance du grand, l'excès, grand excès, le grand en excès

29  Khan ⇒ chute dans l'abîme : l’abyssal, l’eau, l'insondable, s'entraîner au passage des ravins, les gorges

30  Li ⇒ jonction et séparation : adhérer, ce qui s'attache, le feu, rayonnement, filet d'oiseleur

31  Hien ⇒ l'influence : les fiançailles, inciter, conjoindre

32  Heng ⇒ perpétuité : la durée, le mariage, endurer, persévérer

33  Thouen ⇒ se retirer en arrière : la retraite, céder, laisser la place

34  Ta tshang ⇒ parfait épanouissement : le grand pouvoir, la grande puissance, la puissance du grand, la grand force, la vigueur du grand

35  Tsin ⇒ progression en avant : le progrès, l'expansion, avancer au grand jour, prospérer

36  Ming yi ⇒ blessures : l’obscurcissement de la lumière, lumière cachée

37  Kia jen ⇒ hommes de la famille : la famille, le clan, les personnes du logis

38  Khouei ⇒ opposition : la divergence, polarisation

39  Kien ⇒ difficulté : l’obstacle, obstruction, boiter

40  Kiae ⇒ délivrance : la libération, dénouer

41  Souen ⇒ décroissance : la diminution

42  Yi ⇒ croissance : l'augmentation

43  Kouae ⇒ détermination : la résolution, la percée, séparer

44  Keou ⇒ rencontre (conjonction) : venir à la rencontre, être accueillant, accouplement

45  Tsouei ⇒ rassemblement, réunion : cohésion

46  Sheng ⇒ naissance, élévation : l'ascension, la poussée vers le haut, croissance

47  Khouen ⇒ misère : l’oppression, l'accablement, l'adversité, épuisement, enfermement

48  Tsing ⇒ le puits :  

49  Ko ⇒ modifier, changer : la révolution, la mue

50  Ting ⇒ trépied : le chaudron (sacrificiel)

51  Tshen ⇒ l'objet, l'ustensile : inciter, l'ébranleur, l'éveilleur, le tonnerre, la secousse

52  Ken ⇒ l'arrêt : la quiétude, l'immobilisation, la montagne, la limite, stabiliser

53  Tsien ⇒ progression en avant : progrès graduel, le développement, l'avance graduelle, l'infiltration

54  Kouei mei ⇒ mariage : la concubine, l'épousée, mariage de la cadette, convertir la jeune fille

55  Fong ⇒ grandeur : l’abondance

56  Lou ⇒ voyageur, étranger : itinérance

57  Souen ⇒ entrer : le pénétrant, le vent, le doux, se modeler, enraciner

58  Touei ⇒ plaire : la joie, le joyeux, le lac, ouverture, échanger

59  Hoan ⇒ séparation : la dispersion, la dissolution, dénouer

60  Tsie ⇒ régler : la limitation, mesure, articulation

61  Tshong fou ⇒ confiance, certitude : la vérité intérieure, conformité du centre, juste confiance

62  Siao kuo ⇒ petit excès : la prépondérance du petit

63  Ki tsi ⇒ déjà établi : après la conclusion, après l'accomplissement, déjà traversée, déjà passé le gué

64  Vi tsi ⇒ pas encore établi : avant la conclusion, avant l'accomplissement, pas encore traversée, pas encore passé le gué