C’est important d’observer et de dire ce qui est,
cela peut être le point de départ de la création ou de l’émergence de l’opposé ou du complémentaire de ce qui est…

J’aime dire ce qui est,
communiquer sans chichi,
sans emballage,
sans papier cadeau,
c’est tellement plus simple…

Mais peu de gens apprécient cela…

Si je veux qu’un message passe,
je m’adapte à la personne en face
et j’emballe le message dans de la douceur,
dans une question
ou un geste d’humour (d’amour)…

Et sans déclencher la résistance des croyances ou émotions de l’autre,
le message passe mieux et s’infuse tout doucement.