2 papillons

La communication est un échange d’informations : « j’ai peur des araignées ».

Sachant qu’une information a une existence propre et une durée efficace, elle reste en suspension jusqu’à ce qu’elle obtienne une réponse dans un temps déterminé.

L’information prend toute sa valeur dès lors qu’elle est adressée et traitée avant de perdre son efficacité : « hier tu demandais si les araignées sont dangereuses, attends-tu encore la réponse ? ».

Ce qui caractérise l’information est la substance de son contenu qui permet à celui qui la reçoit de disposer des éléments qui lui manquent pour agir : « comme tu m’as dit que les araignées sont inoffensives, je peux à présent les laisser tranquillement tisser leurs toiles ».