J'existe par ma volonté, je vis par mes perceptions, je suis par ma confiance. Je rejoins chaque partie de mon corps. Je goûte le silence. Je ressens le relâchement. Je ne cherche pas de solution. J'existe en moi. Je fais confiance à la vie.

J'accepte la transformation de mes états de pensée. Si l'impermanence est ma nature, je peux modifier ma conscience à un nouvel état de moi à chaque instant. Je peux agir sur mon présent sans attendre l'apparition ou la possession d'une chose.

J’existe pour être. Je me nourris de douceur et d'authenticité. J’accepte ma pensée comme une évidence et mes émotions comme une voie de connaissance. C’est ainsi que j’ouvre ma conscience et trouve l'harmonie en moi-même.